Vis ma vie d’Aide à domicile!

Le fameux p’tit bilan que tu attendais tant ! Car tu l’as bien compris, les bilans, les points, les prises de recul, ça fait partie intégrante de ma vie. Et en plus, comble du masochisme, j’aime bien ça !

Donc voilà maintenant 1 mois que j’ai repris une activité d’aide à domicile et de garde d’enfants, à temps partiel (mais en CDI : voilà que je te sens rassuré, même si moi ça m’importe moins). C’est-à-dire qu’entre 20 et 25h par semaine, j’entretiensaide-a-domicile-10143-376x118-15-40 vos chaumières, j’occupe vos bambins et je tiens compagnie à vos aînés, dans un périmètre d’environ 5 km autour de mon domicile. Plusieurs heures par jour, je récure et dépoussière, je repasse et pénètre dans votre intimité pour que vous puissiez rentrer, sereins, après une dure journée de labeur, dans une maison propre et aérée. Plusieurs heures par jour, j’emmène vos enfants à l’école ou à leurs activités, leur fais faire leurs devoirs, leur fais prendre leurs bains, et construis des cabanes ou joue au foot (et au basket, et au ping pong sauvage dans les couloirs, et aux chevaliers, et aux pirates). Je tiens compagnie et discute avec des personnes âgées, isolées ou malades qui reçoivent peu de visite et pour qui, je suis un souffle de jeunesse (ndlr : ça ne dure que quelques années).

Alors effectivement, c’est physique, et pas seulement les jeux d’enfants. J’ai nommé: le ménage ! Les premiers jours, j’avais mal dans le bas du dos (aspiro, serpillière), et dans les imagesbras (vitres, poussière haut perchée), et puis j’ai pigé que je pouvais mettre à profit tout ça en rentrant le ventre, serrant les fesses, histoire de faire un peu de gainage sportif ! D’autant que je me rends au domicile de toutes ces personnes majoritairement à pieds ou à vélo, et je n’utilise ma vieille et en ruines -mais combien attachante !- auto que 2 à 3 fois par semaine. Et du coup, forcément mes 2 kilos de cet été se sont envolés, et j’ai même fait du zèle en en perdant 1,5 de plus !

Tout ça mis à part, voici le p’tit bilan :

Le positif :

  • Pas de collègue, pas de chef chelou, relou ou jaloux sur le dos !
  • Je ne suis pas enfermée 8 à 10h par jour dans un bureau, je vadrouille, vaque d’une maison à une autre… en somme, j’ai plusieurs lieux de travail et j’aime ça !
  • Je n’ai pas de rythme régulier: non, parfois je commence à 9h, d’autres fois à 7h, d’autres fois je finis à 12h30, parfois à 16h : pas de monotonie sur les horaires, et en plus ça dépend des semaines !
  • On rencontre beaucoup de gens, et c’est agréable d’échanger, c’est humain, c’est chaleureux ; et parfois on ne rencontre personne, on a les clefs, on fait ce qu’on a à faire et on repart… Mais on s’attache aux endroits, en inventant des carrières et des loisirs aux gens !
  • Le temps partiel ne paie pas beaucoup, c’est sûr, mais c’est agréable d’avoir du temps pour soi (ou pour la maison : ménage, repassage, vaisselle, préparation des repas : les week-ends sont de vrais week-ends entièrement consacrés aux loisirs !)
  • Les clients sont adorables, pleins d’attention, et m’ont offert des biscuits et chocolats de Noël, et ça c’est un vrai plus !! (Vénale moi-même)

  Le Négatif :

  • C’est TRÈS physique. Mais la fatigue physique est pour moi bien meilleure que la fatigue morale, elle permet de faire des gros dodos ! Et pas de déprime le soir en rentrant, ou le matin avant de partir au boulot… noula boule au ventre, un peu, surtout le mercredi, dans l’anticipation de la future crise d’une terreur de 7 ans !
  • Je peux être appelée pour remplacer au pied levé un collègue absent, et annuler tous les plans de mon lundi après-midi (au hasard, vraiment… ouais, c’était lundi dernier et j’voulais m’occuper de mes poils de yéti, mais une nounou était malade… Ce n’est que partie remise ^^)
  • Il est possible qu’au bout d’un moment je tourne en rond, comme l’a pressenti la directrice de l’agence. Mais pour anticiper et pallier cela, et au bout de 2 semaines, elle a déjà prévu de me faire évoluer sur un poste terrain/bureau de coordinatrice, sous quelques mois. Why not, après tout, laissons-les opportunités venir !

Et je le sens, dans le regard des gens, que je n’ai pas le profil type (de l’aide-ménagère surtout)… Stéréotype mis à part (et je suis déjà d’origine méditerranéenne!), je vois dans leurs yeux que je contraste avec ce milieu, avec ma façon de parler peut-être un brin plus châtiée, avec un vocabulaire plus élaboré, une considération du service client très importante, et un peu moins de vulgarité qu’à l’accoutumée (c’est-à-dire que je ne mâchouille élégamment mon chewing-gum que lorsque je suis seule maîtresse des lieux). Je comprends rapidement ce qu’ils me demandent et mémorise leurs exigences assez bien, ce qui est « original » selon une cliente. Je m’adapte aussi, parce-que telle cliente précise qu’on doit nettoyer « même si ce n’est pas sale », et qu’une autre me demande juste de faire le minimum syndical, ou qu’une autre fait déjà absolument tout avant que j’arrive.

index2Pour conclure, je m’attache aux univers de chacun et à leurs personnalités, et ça c’est vivant et humain. Et puis, les enfants, ça épuise, mais ça nourrit (au sens figuré bien sûr)! Et j’apprends doucement à me détacher du regard des gens sur ces métiers peu valorisés mais combien utiles, et à avancer, pas à pas, vers un meilleur moi-même !

Et, devant l’euphorie collective et parce-que je sais que tu trépignes d’impatience (!): oui, tu l’auras bientôt mon bilan sur mon premier trimestre à Strasbourg ! Et en super bonus, le bilan 2016 et les projets 2017 !!

Sur ce, bonnes fêtes, papillotes et foie gras pour toi !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vis ma vie d’Aide à domicile! »

  1. Bien Aurélie tu assumes ton choix, je pense que ce sera une expérience . Tu trouveras sans doute une autre voie pour concilier ta vie privée et ta vie professionnelle.. je pense évidemment à ton lointain la retraite et son montant bises à la super nanny et à l’écouteuse des anciens délaissés

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s