Le p’tit bilan de ces 20 mois à Montpellier (et que le positif svp!)

Parce-qu’à 10 jours de la fin, je commence à être nostalgique et que je n’ai pas envie 130px-Ville_de_Montpellier_(logo).svg.pngque ça me rende triste, je vais dresser le bilan positif de ces 20 mois passés ici. Tout ce qui fait que j’ai aimé, adoré, kiffé vivre ici, et qui mérite d’être gardé en mémoire trèèèèès longtemps… pour faire de Montpellier un superbe souvenir !

J’ai adoré le cadre. Bah oui, quand on pense Sud de la France, on pense aux vacances, aux barbeuc, au soleil  non stop… Et c’est pas faux !

  • Quand tu te fais des terrasses début mars,
  • Que tu peux étendre ton linge dehors à toute les saisons de l’année parce-que le soleil le sèche (tu l’auras compris, le linge qui sèche, c’est une véritable passion),
  • Quand, en moins de 30 min, tu peux être sur la plage,palmier
  • Que l’été les grillons et les cigales entament leurs chants estivaux ;
  • Que les fruits et légumes poussent chez le producteur d’à côté et qu’ils sont gorgés de soleil ;
  • Que l’arrière pays sent bon la garrigue et les films de Pagnol ;
  • Quand tous les villages alentours finissent en –argues, vé !
  • Que les férias animent les villages ;
  • Que tu peux être bronzée de mai à octobre (dit la meuf qui a chopé un rhume mi-mai…)
  • Quand tu peux t’allonger sur ta chaise longue le soir en rentrant du boulot et juste kiffer le bruit de la nature et déconnecter complètement du boulot (non citadins only)
  • Et quand tu es juste à 1h de route de ta famille, et que tu peux simplement aller profiter du repas du dimanche midi là-bas…

Ben oui, tu peux dire « Je kiffe Montpellier ! » Parce-que c’est vivant, animé, rassérénant, et que les bruits et les odeurs me replongent dans mon enfance, j’ai adoré vivre ici !

Mais pas que… ! Parce-qu’à la base, si on est descendus de Lyon, c’est parce-que Madâââme avait une opportunité professionnelle plutôt sympa (du genre peut-être-c’est-le-boulot-de-ma-vie-si-j’essaie-pas-je-saurais-pas-tu-me-suis-chéri ?). Donc j’ai adoré vivre ici aussi sur le plan professionnel, parce-que…

2641726917

  • J’ai appris des tas de choses, et ma curiosité a été assouvie dans un tas de domaines (mais toujours pas assez !)
  • J’ai fait partie du comité de direction, et ça c’est quand même la classe !
  • J’ai gagné le respect de certains de mes collègues en chargeant et déchargeant des camions, moi une femme (un peu brute de décoffrage mais quand même) !
  • J’ai mené un gros projet sur plusieurs mois, avec des couacs certes, mais cohérent dans l’ensemble
  • Je pense que j’ai apporté une certaine positive touch (tu te rappelles l’histoire des Bisounours?)
  • J’ai ri presque tous les jours, et peu de personnes peuvent s’en vanter !index
  • J’ai appris à gérer un haut niveau de stress, après une rude mise à épreuve (…)
  • J’ai fait de superbes rencontres, pleines d’humanité, dont le collègue avec qui je partageais mon bureau, ma CGO (oui oui je parle bien de toi !!), et mon directeur (entre autres hein, je veille à préserver la susceptibilité de chacun)
  • J’ai pu me rendre compte que la voie que j’empruntais depuis près de 6 ans n’était pas forcément celle qui me correspondait le mieux… Et ça, quand même, c’est plutôt pas mal (ouais, je sais, mieux vaut tard que jamais)!

Et puis en termes d’épanouissement personnel, également une belle liste pleine de bonnes choses qui ne demande qu’à être étoffée !

  • J’ai appris à faire davantage confiance en mon monsieur (si si, quoique tu en dises, avec des hauts et des bas bien entendu !)
  • psych1J’ai rencontré un super psy avec qui j’ai fait du bon boulot : j’ai pu travailler sur mes angoisses et avancer à grands pas !
  • J’ai rencontré notamment une personne qui m’a fait ouvrir les yeux sur tout un tas de points (oui, mamzelle C, c’est tout bête, mais visiblement tu étais là au bon endroit et au bon moment pour moi!)
  • J’ai découvert de superbes paysages, et j’ai pu exploiter ma solairitude à fond !
  • J’ai aimé être seule avec moi-même… même si certains diront que je suis plusieurs dans ma tête, et que donc je ne suis jamais vraiment seule (Ahahah l’hilarité me gagne).
  • J’ai appris à m’imposer moins de contraintes (du style, complètement au hasard, préparer systématiquement un Tupperware pour le lendemain midi…)
  • Et enfin, j’ai appris à m’écouter et j’ai commencé ce blog…

Pour toutes ces raisons, merci à Montpellier, à mes collègues, à mes rencontres, à la vie qui m’a guidée jusque là ! C’était le bon timing, le bon deal ! J’en ressors grandie, mûrie, un peu mieux dans mes baskets, et pour tout ça, je suis reconnaissante envers mon Homme de m’avoir soutenue, suivie, écoutée et d’avoir cru en moi… Alors on entendra peut –être des « Ah, ben si elle a démissionné, vous êtes descendus pour rien, pas de carrière ? », des « Vous êtes toujours pas stables, à presque 30 ans ? », des  « Vous avez pas l’impression d’avoir perdu 2 ans de votre vie ? »… Mais, clairement, après tout ce que je viens d’énoncer…  Plus aucun doute possible, c’était 20 mois au top  😉index.png

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le p’tit bilan de ces 20 mois à Montpellier (et que le positif svp!) »

  1. Belle analyse comme avait dit Juppé droite dans ses bottes.Comme dans toute réussite le mérite n’est pas du à soi seulement mais à un ensemble d’opportunités ( à chacun de les saisir) et à la confiance de son entourage.La faculté d’adaptation est une force, le respect et la compréhension de l’autre sont des atouts.Un grain de folie , une dose d’audace font partie de la recette d’une belle vie A Suivre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s